Comme toujours lorsque j'achète un nouveau livre de couture, je me trouve confrontée à un double dilemne:

- choisir un modèle;

- déterminer quels tissus utilisés;

Cette fois encore je n'ai pas dérogé à la règle pour le livre d'Ivanne Soufflet. Des modèles qui me plaisent, ça c'est sûr il y en a. Parmi eux, la robe alula, un de mes coups de coeur, mais je n'ai pas encore trouvé le tissu que je souhaite pour la réaliser, et à dire vrai j'aime beaucoup la couleur de celui du livre...Affaire à suivre donc. J'ai aussi pensé au manteau Céphée, mais je viens d'en terminer un pour ma perlinette et ajouté à ceux qu'elle possède, ce serait franchement exagérer! Et puis à force de le feuilleter, mon oeil a fini par être attiré par la cape courte Syrma. Une cape pourquoi pas? Je viens bien de m'acheter un manteau cape, alors pourquoi pas pour les plus petits. Le choix était donc arrêté : ce sera Syrma. Restait le non moins difficile deuxième problème à résoudre : la couleur. J'avoue avoir des goûts beaucoup plus classiques que ceux de grains de maïs alors concilier les deux serait-il possible? Et bien, j'ai suivi son conseil : " ré-interprétez les modèles à votre guise, n'ayez pas peur de l'échec...et OSEZ, tout simplement. "

Je suis donc parti dans l'idée d'une petite cape classique, rouge et réhaussée d'un biais apparent écossais. Si je n'ai pas, volontairement mis toutes les pattes décoratives (pas souci de sobriété), j'ai gardé néanmois celle de l'épaule et conservé mais modifié celle du dos car ces pattes signent son style comme elle le dit si bien.

Voici donc ma petite cape sans prétention mais qui me plaît, c'est déjà ça :

 

Cape Syrma1

cape Syma2

 

cape syrma détails manche

 

Cape Syrma détail dos

cape syrma devant

cape syrma 5